AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Histoire sans fin, épisode II

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Gun Fores
Tofu Royal
Tofu Royal
avatar

Nombre de messages : 1213
Age : 21
Habitat : Là où on peut dormir
Classe : Heu ouais pas mal
Date d'inscription : 13/02/2009

MessageSujet: Re: L'Histoire sans fin, épisode II   Jeu 23 Avr - 14:22

Il était une fois un coincoin qui s'appelait Kyky et qui pataugeait
joyeusement dans sa mare. Mais c'était une mare particulière.
En effet, elle était dissimulée au fin fond de la vallée de Clakasek...
Cette vallée, comme son nom l'indique, claquait car pleine de
Sacrieuses nues qui se mettaient des fessées. Le "sek" dans le nom
de la vallée expliquait en quoi la mare était particulière : l'eau qu'elle
contenait n'était pas humide! Qu'était-elle alors, à votre avis ? "Sèche",
me répondrez vous! Beaucoup sont morts de soif en la buvant.
Impossible de se désaltérer avec la quantité de Koinkoins qui y vivent
et y font toutes sortes de barbotteries en tout genre si vous voyez ce
que je veux dire ? Parlons d'un Koinkoin pas comme les autres, son nom
était Koinfère, un Koin koin qui coupait les cheveux de ses congénères,
ce qui n'était pas dérangeant dans le sens où les coicoins n'ont pas de
cheveux! C'est pour cela qu'il avait changé de nom, et s'appelait
désormais Kyky, mais non ne croyez pas qu'il en coupait non, il
préférait faire le kéké en buvant du lait de kokoko sans faire kaka...
Mais nous nous égarons. En fait, cette histoire parle d'un groupe de
voyageurs étranges. Ils erraient depuis des semaines en quête de la
sainte Nouchette d'or qui leur donnerait le pouvoir de boire autant
d'alcool qu'ils voudraient sans avoir la gueule de bois le lendemain.
Pouvoir génial et légendaire mais malheureusement réservé aux plus
laids guerriers d'Amakna... Ainsi, notre groupe de voyageurs faisait fuir
les enfants et les tofus sur leur passage. Leur laideur n'avait d'égal que leur
grandeur d'âme, mais ils étaient incompris. En effet, si la vallée portait son
nom à cause des Sacrieuses qui la peuplaient, ces dernières se fessaient
pour savoir qui était la plus belle. Car la beauté était primordiale en ce monde
tout comme les carottes qui rendaient les fesses roses et les joues, bah roses
aussi, mais un peu bleues à cause d'une maladie appelée, la Gwippe Awère!
Cette maladie était en fait une expérience ratée d'un savant fou qui n'était autre que
Kolbert Hainchtain, le célèbre vieux croulant qui tirait la langue à tout le monde!
Mais il racontait aussi des histoires, adossé contre son matelas posé au mur...
Des histoires à dormir debout quoi! Drôles, tristes, bizarres, elles faisaient le bonheur de tous les...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samus
Tofu Royal
Tofu Royal
avatar

Nombre de messages : 1207
Age : 28
Habitat : Chambre
Classe : Toujours, surtout nue...
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: L'Histoire sans fin, épisode II   Jeu 23 Avr - 14:36

Il était une fois un coincoin qui s'appelait Kyky et qui pataugeait
joyeusement dans sa mare. Mais c'était une mare particulière.
En effet, elle était dissimulée au fin fond de la vallée de Clakasek...
Cette vallée, comme son nom l'indique, claquait car pleine de
Sacrieuses nues qui se mettaient des fessées. Le "sek" dans le nom
de la vallée expliquait en quoi la mare était particulière : l'eau qu'elle
contenait n'était pas humide! Qu'était-elle alors, à votre avis ? "Sèche",
me répondrez vous! Beaucoup sont morts de soif en la buvant.
Impossible de se désaltérer avec la quantité de Koinkoins qui y vivent
et y font toutes sortes de barbotteries en tout genre si vous voyez ce
que je veux dire ? Parlons d'un Koinkoin pas comme les autres, son nom
était Koinfère, un Koin koin qui coupait les cheveux de ses congénères,
ce qui n'était pas dérangeant dans le sens où les coicoins n'ont pas de
cheveux! C'est pour cela qu'il avait changé de nom, et s'appelait
désormais Kyky, mais non ne croyez pas qu'il en coupait non, il
préférait faire le kéké en buvant du lait de kokoko sans faire kaka...
Mais nous nous égarons. En fait, cette histoire parle d'un groupe de
voyageurs étranges. Ils erraient depuis des semaines en quête de la
sainte Nouchette d'or qui leur donnerait le pouvoir de boire autant
d'alcool qu'ils voudraient sans avoir la gueule de bois le lendemain.
Pouvoir génial et légendaire mais malheureusement réservé aux plus
laids guerriers d'Amakna... Ainsi, notre groupe de voyageurs faisait fuir
les enfants et les tofus sur leur passage. Leur laideur n'avait d'égal que leur
grandeur d'âme, mais ils étaient incompris. En effet, si la vallée portait son
nom à cause des Sacrieuses qui la peuplaient, ces dernières se fessaient
pour savoir qui était la plus belle. Car la beauté était primordiale en ce monde
tout comme les carottes qui rendaient les fesses roses et les joues, bah roses
aussi, mais un peu bleues à cause d'une maladie appelée, la Gwippe Awère!
Cette maladie était en fait une expérience ratée d'un savant fou qui n'était autre que
Kolbert Hainchtain, le célèbre vieux croulant qui tirait la langue à tout le monde!
Mais il racontait aussi des histoires, adossé contre son matelas posé au mur...
Des histoires à dormir debout quoi! Drôles, tristes, bizarres, elles faisaient le bonheur de tous les canards du COIN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaya
Pilote
Pilote
avatar

Nombre de messages : 6303
Age : 29
Habitat : Bouing 312
Classe : Sramette
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: L'Histoire sans fin, épisode II   Jeu 23 Avr - 16:10

Il était une fois un coincoin qui s'appelait Kyky et qui pataugeait
joyeusement dans sa mare. Mais c'était une mare particulière.
En effet, elle était dissimulée au fin fond de la vallée de Clakasek...
Cette vallée, comme son nom l'indique, claquait car pleine de
Sacrieuses nues qui se mettaient des fessées. Le "sek" dans le nom
de la vallée expliquait en quoi la mare était particulière : l'eau qu'elle
contenait n'était pas humide! Qu'était-elle alors, à votre avis ? "Sèche",
me répondrez vous! Beaucoup sont morts de soif en la buvant.
Impossible de se désaltérer avec la quantité de Koinkoins qui y vivent
et y font toutes sortes de barbotteries en tout genre si vous voyez ce
que je veux dire ? Parlons d'un Koinkoin pas comme les autres, son nom
était Koinfère, un Koin koin qui coupait les cheveux de ses congénères,
ce qui n'était pas dérangeant dans le sens où les coicoins n'ont pas de
cheveux! C'est pour cela qu'il avait changé de nom, et s'appelait
désormais Kyky, mais non ne croyez pas qu'il en coupait non, il
préférait faire le kéké en buvant du lait de kokoko sans faire kaka...
Mais nous nous égarons. En fait, cette histoire parle d'un groupe de
voyageurs étranges. Ils erraient depuis des semaines en quête de la
sainte Nouchette d'or qui leur donnerait le pouvoir de boire autant
d'alcool qu'ils voudraient sans avoir la gueule de bois le lendemain.
Pouvoir génial et légendaire mais malheureusement réservé aux plus
laids guerriers d'Amakna... Ainsi, notre groupe de voyageurs faisait fuir
les enfants et les tofus sur leur passage. Leur laideur n'avait d'égal que leur
grandeur d'âme, mais ils étaient incompris. En effet, si la vallée portait son
nom à cause des Sacrieuses qui la peuplaient, ces dernières se fessaient
pour savoir qui était la plus belle. Car la beauté était primordiale en ce monde
tout comme les carottes qui rendaient les fesses roses et les joues, bah roses
aussi, mais un peu bleues à cause d'une maladie appelée, la Gwippe Awère!
Cette maladie était en fait une expérience ratée d'un savant fou qui n'était autre que
Kolbert Hainchtain, le célèbre vieux croulant qui tirait la langue à tout le monde!
Mais il racontait aussi des histoires, adossé contre son matelas posé au mur...
Des histoires à dormir debout quoi! Drôles, tristes, bizarres, elles faisaient le bonheur de
tous les canards du COIN. Et pas seulement car...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://airforcesram.forumactif.com
Gun Fores
Tofu Royal
Tofu Royal
avatar

Nombre de messages : 1213
Age : 21
Habitat : Là où on peut dormir
Classe : Heu ouais pas mal
Date d'inscription : 13/02/2009

MessageSujet: Re: L'Histoire sans fin, épisode II   Jeu 23 Avr - 16:23

Il était une fois un coincoin qui s'appelait Kyky et qui pataugeait
joyeusement dans sa mare. Mais c'était une mare particulière.
En effet, elle était dissimulée au fin fond de la vallée de Clakasek...
Cette vallée, comme son nom l'indique, claquait car pleine de
Sacrieuses nues qui se mettaient des fessées. Le "sek" dans le nom
de la vallée expliquait en quoi la mare était particulière : l'eau qu'elle
contenait n'était pas humide! Qu'était-elle alors, à votre avis ? "Sèche",
me répondrez vous! Beaucoup sont morts de soif en la buvant.
Impossible de se désaltérer avec la quantité de Koinkoins qui y vivent
et y font toutes sortes de barbotteries en tout genre si vous voyez ce
que je veux dire ? Parlons d'un Koinkoin pas comme les autres, son nom
était Koinfère, un Koin koin qui coupait les cheveux de ses congénères,
ce qui n'était pas dérangeant dans le sens où les coicoins n'ont pas de
cheveux! C'est pour cela qu'il avait changé de nom, et s'appelait
désormais Kyky, mais non ne croyez pas qu'il en coupait non, il
préférait faire le kéké en buvant du lait de kokoko sans faire kaka...
Mais nous nous égarons. En fait, cette histoire parle d'un groupe de
voyageurs étranges. Ils erraient depuis des semaines en quête de la
sainte Nouchette d'or qui leur donnerait le pouvoir de boire autant
d'alcool qu'ils voudraient sans avoir la gueule de bois le lendemain.
Pouvoir génial et légendaire mais malheureusement réservé aux plus
laids guerriers d'Amakna... Ainsi, notre groupe de voyageurs faisait fuir
les enfants et les tofus sur leur passage. Leur laideur n'avait d'égal que leur
grandeur d'âme, mais ils étaient incompris. En effet, si la vallée portait son
nom à cause des Sacrieuses qui la peuplaient, ces dernières se fessaient
pour savoir qui était la plus belle. Car la beauté était primordiale en ce monde
tout comme les carottes qui rendaient les fesses roses et les joues, bah roses
aussi, mais un peu bleues à cause d'une maladie appelée, la Gwippe Awère!
Cette maladie était en fait une expérience ratée d'un savant fou qui n'était autre que
Kolbert Hainchtain, le célèbre vieux croulant qui tirait la langue à tout le monde!
Mais il racontait aussi des histoires, adossé contre son matelas posé au mur...
Des histoires à dormir debout quoi! Drôles, tristes, bizarres, elles faisaient le bonheur de
tous les canards du COIN. Et pas seulement car il attirait les autres contrées comme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaya
Pilote
Pilote
avatar

Nombre de messages : 6303
Age : 29
Habitat : Bouing 312
Classe : Sramette
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: L'Histoire sans fin, épisode II   Lun 4 Mai - 8:56

Il était une fois un coincoin qui s'appelait Kyky et qui pataugeait
joyeusement dans sa mare. Mais c'était une mare particulière.
En effet, elle était dissimulée au fin fond de la vallée de Clakasek...
Cette vallée, comme son nom l'indique, claquait car pleine de
Sacrieuses nues qui se mettaient des fessées. Le "sek" dans le nom
de la vallée expliquait en quoi la mare était particulière : l'eau qu'elle
contenait n'était pas humide! Qu'était-elle alors, à votre avis ? "Sèche",
me répondrez vous! Beaucoup sont morts de soif en la buvant.
Impossible de se désaltérer avec la quantité de Koinkoins qui y vivent
et y font toutes sortes de barbotteries en tout genre si vous voyez ce
que je veux dire ? Parlons d'un Koinkoin pas comme les autres, son nom
était Koinfère, un Koin koin qui coupait les cheveux de ses congénères,
ce qui n'était pas dérangeant dans le sens où les coicoins n'ont pas de
cheveux! C'est pour cela qu'il avait changé de nom, et s'appelait
désormais Kyky, mais non ne croyez pas qu'il en coupait non, il
préférait faire le kéké en buvant du lait de kokoko sans faire kaka...
Mais nous nous égarons. En fait, cette histoire parle d'un groupe de
voyageurs étranges. Ils erraient depuis des semaines en quête de la
sainte Nouchette d'or qui leur donnerait le pouvoir de boire autant
d'alcool qu'ils voudraient sans avoir la gueule de bois le lendemain.
Pouvoir génial et légendaire mais malheureusement réservé aux plus
laids guerriers d'Amakna... Ainsi, notre groupe de voyageurs faisait fuir
les enfants et les tofus sur leur passage. Leur laideur n'avait d'égal que leur
grandeur d'âme, mais ils étaient incompris. En effet, si la vallée portait son
nom à cause des Sacrieuses qui la peuplaient, ces dernières se fessaient
pour savoir qui était la plus belle. Car la beauté était primordiale en ce monde
tout comme les carottes qui rendaient les fesses roses et les joues, bah roses
aussi, mais un peu bleues à cause d'une maladie appelée, la Gwippe Awère!
Cette maladie était en fait une expérience ratée d'un savant fou qui n'était autre que
Kolbert Hainchtain, le célèbre vieux croulant qui tirait la langue à tout le monde!
Mais il racontait aussi des histoires, adossé contre son matelas posé au mur...
Des histoires à dormir debout quoi! Drôles, tristes, bizarres, elles faisaient le bonheur de
tous les canards du COIN. Et pas seulement car il attirait les autres contrées comme la
lointaine Sufokia...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://airforcesram.forumactif.com
Atharaxya
Batofu
Batofu
avatar

Nombre de messages : 504
Age : 30
Habitat : Où le vent me porte
Classe : Sacrieuse
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: L'Histoire sans fin, épisode II   Lun 4 Mai - 14:55

Il était une fois un coincoin qui s'appelait Kyky et qui pataugeait
joyeusement dans sa mare. Mais c'était une mare particulière.
En effet, elle était dissimulée au fin fond de la vallée de Clakasek...
Cette vallée, comme son nom l'indique, claquait car pleine de
Sacrieuses nues qui se mettaient des fessées. Le "sek" dans le nom
de la vallée expliquait en quoi la mare était particulière : l'eau qu'elle
contenait n'était pas humide! Qu'était-elle alors, à votre avis ? "Sèche",
me répondrez vous! Beaucoup sont morts de soif en la buvant.
Impossible de se désaltérer avec la quantité de Koinkoins qui y vivent
et y font toutes sortes de barbotteries en tout genre si vous voyez ce
que je veux dire ? Parlons d'un Koinkoin pas comme les autres, son nom
était Koinfère, un Koin koin qui coupait les cheveux de ses congénères,
ce qui n'était pas dérangeant dans le sens où les coicoins n'ont pas de
cheveux! C'est pour cela qu'il avait changé de nom, et s'appelait
désormais Kyky, mais non ne croyez pas qu'il en coupait non, il
préférait faire le kéké en buvant du lait de kokoko sans faire kaka...
Mais nous nous égarons. En fait, cette histoire parle d'un groupe de
voyageurs étranges. Ils erraient depuis des semaines en quête de la
sainte Nouchette d'or qui leur donnerait le pouvoir de boire autant
d'alcool qu'ils voudraient sans avoir la gueule de bois le lendemain.
Pouvoir génial et légendaire mais malheureusement réservé aux plus
laids guerriers d'Amakna... Ainsi, notre groupe de voyageurs faisait fuir
les enfants et les tofus sur leur passage. Leur laideur n'avait d'égal que leur
grandeur d'âme, mais ils étaient incompris. En effet, si la vallée portait son
nom à cause des Sacrieuses qui la peuplaient, ces dernières se fessaient
pour savoir qui était la plus belle. Car la beauté était primordiale en ce monde
tout comme les carottes qui rendaient les fesses roses et les joues, bah roses
aussi, mais un peu bleues à cause d'une maladie appelée, la Gwippe Awère!
Cette maladie était en fait une expérience ratée d'un savant fou qui n'était autre que
Kolbert Hainchtain, le célèbre vieux croulant qui tirait la langue à tout le monde!
Mais il racontait aussi des histoires, adossé contre son matelas posé au mur...
Des histoires à dormir debout quoi! Drôles, tristes, bizarres, elles faisaient le bonheur de
tous les canards du COIN. Et pas seulement car il attirait les autres contrées comme la
lointaine Sufokia, ville mystérieuse et...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samus
Tofu Royal
Tofu Royal
avatar

Nombre de messages : 1207
Age : 28
Habitat : Chambre
Classe : Toujours, surtout nue...
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: L'Histoire sans fin, épisode II   Lun 4 Mai - 17:03

Il était une fois un coincoin qui s'appelait Kyky et qui pataugeait
joyeusement dans sa mare. Mais c'était une mare particulière.
En effet, elle était dissimulée au fin fond de la vallée de Clakasek...
Cette vallée, comme son nom l'indique, claquait car pleine de
Sacrieuses nues qui se mettaient des fessées. Le "sek" dans le nom
de la vallée expliquait en quoi la mare était particulière : l'eau qu'elle
contenait n'était pas humide! Qu'était-elle alors, à votre avis ? "Sèche",
me répondrez vous! Beaucoup sont morts de soif en la buvant.
Impossible de se désaltérer avec la quantité de Koinkoins qui y vivent
et y font toutes sortes de barbotteries en tout genre si vous voyez ce
que je veux dire ? Parlons d'un Koinkoin pas comme les autres, son nom
était Koinfère, un Koin koin qui coupait les cheveux de ses congénères,
ce qui n'était pas dérangeant dans le sens où les coicoins n'ont pas de
cheveux! C'est pour cela qu'il avait changé de nom, et s'appelait
désormais Kyky, mais non ne croyez pas qu'il en coupait non, il
préférait faire le kéké en buvant du lait de kokoko sans faire kaka...
Mais nous nous égarons. En fait, cette histoire parle d'un groupe de
voyageurs étranges. Ils erraient depuis des semaines en quête de la
sainte Nouchette d'or qui leur donnerait le pouvoir de boire autant
d'alcool qu'ils voudraient sans avoir la gueule de bois le lendemain.
Pouvoir génial et légendaire mais malheureusement réservé aux plus
laids guerriers d'Amakna... Ainsi, notre groupe de voyageurs faisait fuir
les enfants et les tofus sur leur passage. Leur laideur n'avait d'égal que leur
grandeur d'âme, mais ils étaient incompris. En effet, si la vallée portait son
nom à cause des Sacrieuses qui la peuplaient, ces dernières se fessaient
pour savoir qui était la plus belle. Car la beauté était primordiale en ce monde
tout comme les carottes qui rendaient les fesses roses et les joues, bah roses
aussi, mais un peu bleues à cause d'une maladie appelée, la Gwippe Awère!
Cette maladie était en fait une expérience ratée d'un savant fou qui n'était autre que
Kolbert Hainchtain, le célèbre vieux croulant qui tirait la langue à tout le monde!
Mais il racontait aussi des histoires, adossé contre son matelas posé au mur...
Des histoires à dormir debout quoi! Drôles, tristes, bizarres, elles faisaient le bonheur de
tous les canards du COIN. Et pas seulement car il attirait les autres contrées comme la
lointaine Sufokia, ville mystérieuse et malheureusement toujours inondée et humide...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atharaxya
Batofu
Batofu
avatar

Nombre de messages : 504
Age : 30
Habitat : Où le vent me porte
Classe : Sacrieuse
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: L'Histoire sans fin, épisode II   Lun 4 Mai - 17:11

Il était une fois un coincoin qui s'appelait Kyky et qui pataugeait
joyeusement dans sa mare. Mais c'était une mare particulière.
En effet, elle était dissimulée au fin fond de la vallée de Clakasek...
Cette vallée, comme son nom l'indique, claquait car pleine de
Sacrieuses nues qui se mettaient des fessées. Le "sek" dans le nom
de la vallée expliquait en quoi la mare était particulière : l'eau qu'elle
contenait n'était pas humide! Qu'était-elle alors, à votre avis ? "Sèche",
me répondrez vous! Beaucoup sont morts de soif en la buvant.
Impossible de se désaltérer avec la quantité de Koinkoins qui y vivent
et y font toutes sortes de barbotteries en tout genre si vous voyez ce
que je veux dire ? Parlons d'un Koinkoin pas comme les autres, son nom
était Koinfère, un Koin koin qui coupait les cheveux de ses congénères,
ce qui n'était pas dérangeant dans le sens où les coicoins n'ont pas de
cheveux! C'est pour cela qu'il avait changé de nom, et s'appelait
désormais Kyky, mais non ne croyez pas qu'il en coupait non, il
préférait faire le kéké en buvant du lait de kokoko sans faire kaka...
Mais nous nous égarons. En fait, cette histoire parle d'un groupe de
voyageurs étranges. Ils erraient depuis des semaines en quête de la
sainte Nouchette d'or qui leur donnerait le pouvoir de boire autant
d'alcool qu'ils voudraient sans avoir la gueule de bois le lendemain.
Pouvoir génial et légendaire mais malheureusement réservé aux plus
laids guerriers d'Amakna... Ainsi, notre groupe de voyageurs faisait fuir
les enfants et les tofus sur leur passage. Leur laideur n'avait d'égal que leur
grandeur d'âme, mais ils étaient incompris. En effet, si la vallée portait son
nom à cause des Sacrieuses qui la peuplaient, ces dernières se fessaient
pour savoir qui était la plus belle. Car la beauté était primordiale en ce monde
tout comme les carottes qui rendaient les fesses roses et les joues, bah roses
aussi, mais un peu bleues à cause d'une maladie appelée, la Gwippe Awère!
Cette maladie était en fait une expérience ratée d'un savant fou qui n'était autre que
Kolbert Hainchtain, le célèbre vieux croulant qui tirait la langue à tout le monde!
Mais il racontait aussi des histoires, adossé contre son matelas posé au mur...
Des histoires à dormir debout quoi! Drôles, tristes, bizarres, elles faisaient le bonheur de
tous les canards du COIN. Et pas seulement car il attirait les autres contrées comme la
lointaine Sufokia, ville mystérieuse et malheureusement toujours inondée et humide. Elle est un peu la Venise d'Amakna...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaya
Pilote
Pilote
avatar

Nombre de messages : 6303
Age : 29
Habitat : Bouing 312
Classe : Sramette
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: L'Histoire sans fin, épisode II   Lun 4 Mai - 17:50

Il était une fois un coincoin qui s'appelait Kyky et qui pataugeait
joyeusement dans sa mare. Mais c'était une mare particulière.
En effet, elle était dissimulée au fin fond de la vallée de Clakasek...
Cette vallée, comme son nom l'indique, claquait car pleine de
Sacrieuses nues qui se mettaient des fessées. Le "sek" dans le nom
de la vallée expliquait en quoi la mare était particulière : l'eau qu'elle
contenait n'était pas humide! Qu'était-elle alors, à votre avis ? "Sèche",
me répondrez vous! Beaucoup sont morts de soif en la buvant.
Impossible de se désaltérer avec la quantité de Koinkoins qui y vivent
et y font toutes sortes de barbotteries en tout genre si vous voyez ce
que je veux dire ? Parlons d'un Koinkoin pas comme les autres, son nom
était Koinfère, un Koin koin qui coupait les cheveux de ses congénères,
ce qui n'était pas dérangeant dans le sens où les coicoins n'ont pas de
cheveux! C'est pour cela qu'il avait changé de nom, et s'appelait
désormais Kyky, mais non ne croyez pas qu'il en coupait non, il
préférait faire le kéké en buvant du lait de kokoko sans faire kaka...
Mais nous nous égarons. En fait, cette histoire parle d'un groupe de
voyageurs étranges. Ils erraient depuis des semaines en quête de la
sainte Nouchette d'or qui leur donnerait le pouvoir de boire autant
d'alcool qu'ils voudraient sans avoir la gueule de bois le lendemain.
Pouvoir génial et légendaire mais malheureusement réservé aux plus
laids guerriers d'Amakna... Ainsi, notre groupe de voyageurs faisait fuir
les enfants et les tofus sur leur passage. Leur laideur n'avait d'égal que leur
grandeur d'âme, mais ils étaient incompris. En effet, si la vallée portait son
nom à cause des Sacrieuses qui la peuplaient, ces dernières se fessaient
pour savoir qui était la plus belle. Car la beauté était primordiale en ce monde
tout comme les carottes qui rendaient les fesses roses et les joues, bah roses
aussi, mais un peu bleues à cause d'une maladie appelée, la Gwippe Awère!
Cette maladie était en fait une expérience ratée d'un savant fou qui n'était autre que
Kolbert Hainchtain, le célèbre vieux croulant qui tirait la langue à tout le monde!
Mais il racontait aussi des histoires, adossé contre son matelas posé au mur...
Des histoires à dormir debout quoi! Drôles, tristes, bizarres, elles faisaient le bonheur de
tous les canards du COIN. Et pas seulement car il attirait les autres contrées comme la
lointaine Sufokia, ville mystérieuse et malheureusement toujours inondée et humide.
Elle est un peu la Venise d'Amakna, sauf que celle-ci est désertée depuis...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://airforcesram.forumactif.com
Elva
Tofu
Tofu
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 12
Habitat : Naéroport
Classe : Sraminette
Date d'inscription : 22/02/2009

MessageSujet: Re: L'Histoire sans fin, épisode II   Lun 11 Mai - 9:13

Il était une fois un coincoin qui s'appelait Kyky et qui pataugeait
joyeusement dans sa mare. Mais c'était une mare particulière.
En effet, elle était dissimulée au fin fond de la vallée de Clakasek...
Cette vallée, comme son nom l'indique, claquait car pleine de
Sacrieuses nues qui se mettaient des fessées. Le "sek" dans le nom
de la vallée expliquait en quoi la mare était particulière : l'eau qu'elle
contenait n'était pas humide! Qu'était-elle alors, à votre avis ? "Sèche",
me répondrez vous! Beaucoup sont morts de soif en la buvant.
Impossible de se désaltérer avec la quantité de Koinkoins qui y vivent
et y font toutes sortes de barbotteries en tout genre si vous voyez ce
que je veux dire ? Parlons d'un Koinkoin pas comme les autres, son nom
était Koinfère, un Koin koin qui coupait les cheveux de ses congénères,
ce qui n'était pas dérangeant dans le sens où les coicoins n'ont pas de
cheveux! C'est pour cela qu'il avait changé de nom, et s'appelait
désormais Kyky, mais non ne croyez pas qu'il en coupait non, il
préférait faire le kéké en buvant du lait de kokoko sans faire kaka...
Mais nous nous égarons. En fait, cette histoire parle d'un groupe de
voyageurs étranges. Ils erraient depuis des semaines en quête de la
sainte Nouchette d'or qui leur donnerait le pouvoir de boire autant
d'alcool qu'ils voudraient sans avoir la gueule de bois le lendemain.
Pouvoir génial et légendaire mais malheureusement réservé aux plus
laids guerriers d'Amakna... Ainsi, notre groupe de voyageurs faisait fuir
les enfants et les tofus sur leur passage. Leur laideur n'avait d'égal que leur
grandeur d'âme, mais ils étaient incompris. En effet, si la vallée portait son
nom à cause des Sacrieuses qui la peuplaient, ces dernières se fessaient
pour savoir qui était la plus belle. Car la beauté était primordiale en ce monde
tout comme les carottes qui rendaient les fesses roses et les joues, bah roses
aussi, mais un peu bleues à cause d'une maladie appelée, la Gwippe Awère!
Cette maladie était en fait une expérience ratée d'un savant fou qui n'était autre que
Kolbert Hainchtain, le célèbre vieux croulant qui tirait la langue à tout le monde!
Mais il racontait aussi des histoires, adossé contre son matelas posé au mur...
Des histoires à dormir debout quoi! Drôles, tristes, bizarres, elles faisaient le bonheur de
tous les canards du COIN. Et pas seulement car il attirait les autres contrées comme la
lointaine Sufokia, ville mystérieuse et malheureusement toujours inondée et humide.
Elle est un peu la Venise d'Amakna, sauf que celle-ci est désertée depuis une grande
bataille entre...

_________________
Elva Katarena!
Même qu'j'suis Pasouvenla!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terry
Copilote en vacances
Copilote en vacances
avatar

Nombre de messages : 837
Age : 24
Habitat : Très loin...
Classe : Eniripsa.
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: L'Histoire sans fin, épisode II   Lun 11 Mai - 19:30

rolleyes


Dernière édition par Terry le Sam 31 Mai - 3:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaya
Pilote
Pilote
avatar

Nombre de messages : 6303
Age : 29
Habitat : Bouing 312
Classe : Sramette
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: L'Histoire sans fin, épisode II   Lun 11 Mai - 19:44

Il était une fois un coincoin qui s'appelait Kyky et qui pataugeait
joyeusement dans sa mare. Mais c'était une mare particulière.
En effet, elle était dissimulée au fin fond de la vallée de Clakasek...
Cette vallée, comme son nom l'indique, claquait car pleine de
Sacrieuses nues qui se mettaient des fessées. Le "sek" dans le nom
de la vallée expliquait en quoi la mare était particulière : l'eau qu'elle
contenait n'était pas humide! Qu'était-elle alors, à votre avis ? "Sèche",
me répondrez vous! Beaucoup sont morts de soif en la buvant.
Impossible de se désaltérer avec la quantité de Koinkoins qui y vivent
et y font toutes sortes de barbotteries en tout genre si vous voyez ce
que je veux dire ? Parlons d'un Koinkoin pas comme les autres, son nom
était Koinfère, un Koin koin qui coupait les cheveux de ses congénères,
ce qui n'était pas dérangeant dans le sens où les coicoins n'ont pas de
cheveux! C'est pour cela qu'il avait changé de nom, et s'appelait
désormais Kyky, mais non ne croyez pas qu'il en coupait non, il
préférait faire le kéké en buvant du lait de kokoko sans faire kaka...
Mais nous nous égarons. En fait, cette histoire parle d'un groupe de
voyageurs étranges. Ils erraient depuis des semaines en quête de la
sainte Nouchette d'or qui leur donnerait le pouvoir de boire autant
d'alcool qu'ils voudraient sans avoir la gueule de bois le lendemain.
Pouvoir génial et légendaire mais malheureusement réservé aux plus
laids guerriers d'Amakna... Ainsi, notre groupe de voyageurs faisait fuir
les enfants et les tofus sur leur passage. Leur laideur n'avait d'égal que leur
grandeur d'âme, mais ils étaient incompris. En effet, si la vallée portait son
nom à cause des Sacrieuses qui la peuplaient, ces dernières se fessaient
pour savoir qui était la plus belle. Car la beauté était primordiale en ce monde
tout comme les carottes qui rendaient les fesses roses et les joues, bah roses
aussi, mais un peu bleues à cause d'une maladie appelée, la Gwippe Awère!
Cette maladie était en fait une expérience ratée d'un savant fou qui n'était autre que
Kolbert Hainchtain, le célèbre vieux croulant qui tirait la langue à tout le monde!
Mais il racontait aussi des histoires, adossé contre son matelas posé au mur...
Des histoires à dormir debout quoi! Drôles, tristes, bizarres, elles faisaient le bonheur de
tous les canards du COIN. Et pas seulement car il attirait les autres contrées comme la
lointaine Sufokia, ville mystérieuse et malheureusement toujours inondée et humide.
Elle est un peu la Venise d'Amakna, sauf que celle-ci est désertée depuis une grande
bataille entre les boulangers sombres et les gelées, bataille durant laquelle les boulangers
inventèrent les recettes à base de gelées telles que la redoutable multigely ou encore...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://airforcesram.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Histoire sans fin, épisode II   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Histoire sans fin, épisode II
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» L'histoire sans faim
» L'histoire sans fin
» [JEU] L'histoire sans fin ...
» Playset L'Histoire sans fin: La boîte
» Histoire sans fin, une phrase ou un mot par personne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Air Force Sram :: La navette des égarés :: Le Fourbaka-
Sauter vers: